Isolation énergétique : le défaut du Cro-magnon

16 mars 2016

Depuis Cro-Magnon, une longue lignée d’hommes modernes ont vu ses membres périr sous la pression des ressources naturelles et énergétiques. Si Cro-Magnon avait appris à isoler l’électricité, il aurait évolué plus sûrement et sans disparaître. 4 millions d’années plus tard, l’homme moderne tente d’isoler la chaleur par divers moyens que voici, car disparaître est également son avenir sans mesures concrètes.

Isolation extérieure

L’isolation extérieure consiste à mettre en place une sorte de bulle autour de la maison. Cette bulle sera constituée de murs fabriqués avec des matériaux certifiés écologiques. Les toitures doivent également être isolées avec la laine de verre, la ouate et toutes les substances recommandées pour les bâtiments à basse consommation énergétique. Dans cette isolation des combles, il faudra tenir compte des réseaux électriques et de la plomberie, aussi, gardez le numéro des artisans chauffagistes si sous songez aux travaux d’isolation.

Le dernier aspect essentiel de l’isolation extérieure est le vitrage des portes, fenêtres et toitures. Une maison bien isolée doit absolument disposer de vitrages avec un bon coefficient d’isolation et permettre aux particuliers de bénéficier d’un maximum des rayons du soleil. En effet, l’isolation consiste à arrêter le cheminement des ressources produites de façon artificielle telles que la chaleur et des autres aérosols et gaz à effet de serre vers l’atmosphère.

types isolantsIsolation intérieure

L’isolation intérieur consiste à optimiser les ressources naturelles, d’ où l’intérêt de disposer des vitrages les plus performants en terme de réflexion des lumières naturelles. En outre, il est conseillé de réduire au minimum l’usage des éclairages électriques, du chauffage et des autres équipements énergivores, ou d’opter pour une alimentation par énergie renouvelable au niveau de ces installations essentielles au confort. En outre, l’énergie photovoltaïque est conseillée pour l’eau chaude sanitaire,  la géothermie pour un air chaud climatisé via les VMC et les chauffages à condensation pour utiliser tirer le maximum des combustibles.

Au vu de ces informations, l’isolation en devient un des enjeux du troisième millénaire, un plus pour les artisans.

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *