Le cyclisme du côté de l’Atlantique

10 août 2019

De la Loire-Atlantique à la Charente-Maritime, on peut emprunter à vélo électrique les parcours cyclables Vélocéan qui fait 50 km environ et qui est une vélo-route, de Piriac à La Baule, puis de Saint-Brévin à Bourgneuf-en-Retz, partie de la future liaison cyclable entre Morbihan, Loire-Atlantique et Vendée.

  • Puis le sentier du littoral vendéen plus de 100 km ouverts, de Noirmoutier-en-l’Île à L’Aiguillon-sur-Mer.
  • De La Roche-sur-Yon à Coëx : 31 km de piste cyclable sur une ancienne voie ferrée.
  • Du Marais poitevin au littoral : 80 km, de Maillezais à LAiguillon-sur-Mer.
  • L’île de Ré (Charente-Maritime) : 93 km, des Sablanceaux aux Portes-en-Ré, des Bois-Blancs à La Flotte et à Saint-Martin-de-Ré.
  • L’île d’Oléron (Charente-Maritime) : 100 km environ, de Chassiron à Saint-Trojan, dont une « dorsale » nord-sud de 30 km, du Château-d’Oléron à Saint-Denis.

Les parcours cyclables en projet

Atlantique

Les « maillons manquants » du Sentier du littoral vendéen : 70 km, du Pont-du-Fresne (abords de Bourgneuf, Loire-Atlantique) à La Barre-de-Monts et de Château-d’Olonne à La Tranche-sur-Mer. La liaison cyclable Coëx-le littoral : 20 km environ Vélo-route du Haut-Bocage vendéen : 250 km en boucle, dans la partie est du département.

La nature de la voie de ces parcours cyclables

Pistes cyclables en site propre pour l’essentiel (vélo-route, en Loire-Atlantique). En enrobé sur une bonne moitié des parcours des îles de Noirmoutier, Ré et Oléron, ainsi que sur la liaison Coëx/La Roche-sur-Yon. Mixte (enrobé ou sable compacté) sur le parcours littoral vendéen. Asphalté en Charente-Maritime, de Ronce-les-Bains et l’estuaire de la Seudre jusqu’à La Palmyre.

La sécurité des réseaux cyclables

A l’exception de quelques croisements de routes, le réseau cyclable atlantique est totalement sécurisé. Très fréquenté en été (jusqu’à 3 000 vélos par jour certains tronçons du littoral vendéen, et plus encore pour l’île de Ré. Il peut, du fait de la relative étroitesse des pistes, frôler parfois la saturation. Les rollers, qui sont deux fois plus gourmands en espace que les cyclistes, s’abstiendront dans ces cas-là. Le port du casque léger est à recommander, ici comme ailleurs pour les grands, pour les petits il est obligatoire. Un gilet de signalisation à LED complètera efficacement la sécurité personnelle et celle des autres utilisateurs de ces voie vertes.

Quel est le profil du parcours

Parfaitement plat, ou presque, comme le niveau de la mer qu’il suit, de près ou de loin.

De nombreux paysages traversés

Marais salants de Guérande et de Noirmoutier, marais breton, route submersible du Gois, dunes et forêts des Pays de Monts et d’Olonne, bocage vendéen, polders entre Maillezais et l’Aiguillon-sur-Mer, parcs à huîtres, bois et plages sur Ré et Oléron, forêt de la Coubre.

Comment est la signalisation ?

Panneaux indiquant directions et distances, fréquents relais d’information avec, à chaque fois, la carte complète du réseau.

Les équipements

Parkings à vélos aux abords des plages, aires de pique-nique dans les forêts domaniales, équipements sanitaires uniquement en bordure des plages, dans les villes ou les stations traversées. Là, vous dégusterez les excellentes spécialités culinaires régionales.

Pas de commentaire

Les commentaires sont fermés.